Now Reading
Sénégal-Bébés morts : Macky Sall écourte sa participation au Sommet de l’UA et ordonne un audit de tous les services de néonatologie

Sénégal-Bébés morts : Macky Sall écourte sa participation au Sommet de l’UA et ordonne un audit de tous les services de néonatologie

Au Sénégal, le président Macky Sall est rentré précipitamment, vendredi, du sommet de l’Union africaine en Guinée équatoriale pour se rendre en fin d’après-midi à Tivaouane, après le décès de 11 bébés dans un incendie survenu à l’hôpital.  « Je viens d’apprendre avec douleur et consternation le décès de 11 nouveaux-nés dans l’incendie survenu au service de néonatalogie de l’hôpital » public de Tivaouane, avait tweeté le président sénégalais.

« A leurs mamans et à leurs familles, j’exprime ma profonde compassion », a-t-il ajouté. Un deuil national de trois jours a été déclaré à compter du jeudi 26 mai 2022. Quatre nouveaux-nés avaient en effet déjà péri le 25 avril 2021 dans un incendie à Linguère, dans le nord du pays. Le maire et alors ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, avait évoqué un dysfonctionnement électrique d’une unité de climatisation dans la maternité, où se trouvaient six bébés.

Une autre affaire dans un hôpital public a fait scandale récemment. A Kaolack (centre), un nourrisson déclaré mort le 8 mai par une infirmière puis déposé à la morgue a été retrouvé vivant par son père quelques minutes après, avant de finalement décéder dans la journée, selon la presse locale.

Une enquête criminelle a été ouverte par le procureur, a rappelé Macky Sall, pour comprendre ce qu’il s’est passé. Pour que cela n’arrive plus, a-t-il promis. Le chef de l’État a aussi rappelé qu’il avait engagé une politique de modernisation des hôpitaux du Sénégal avec une hausse des budgets de la santé, pour que l’hôpital soit « un havre de paix pour les malades » et non « un lieu de désespoir». Il a également envoyé un message aux personnels de santé, il les appelle à « la responsabilité» et à « la prise de conscience » pour que chacun exerce son métier pour le bon fonctionnement des services.

Après sa prise de parole, Macky Sall a rencontré les familles des bébés décédés. Il s’est également entretenu avec le khalife général de la confrérie musulmane des Tidianes – Tivaouane est la ville sainte de la confrérie. L’influent responsable religieux avait alerté il y a plusieurs mois sur l’état de l’hôpital rappelle Cheikh : « Il y a eu des rappels, mais l’État n’a pas fait ce qu’il devait faire. » Il se sent rassuré par les mots du chef de l’État et pense que ça va changer localement, « parce que ce sont les khalifes généraux qui dirigent», mais pas pour les autres hôpitaux.

See Also

 

 

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

© 2021 Continentalnews.ma. Tous droits réservés

Scroll To Top