Now Reading
Mali : Un revers pour le CNT, la Cour constitutionnelle refuse le statut de député à ses membres

Mali : Un revers pour le CNT, la Cour constitutionnelle refuse le statut de député à ses membres

Les membres du Conseil national de transition (CNT) ne seront pas appelés « députés de la transition », a précisé la Cour constitutionnelle du Mali dans son arrêt rendu public lundi. Pour la Cour, le titre de député s’acquiert par l’élection au suffrage universel direct, ce qui n’est pas le cas des membres du CNT, l’organe législatif de transition au Mali.

La Cour a donc demandé que dans le règlement intérieur, l’appellation « député de la transition » soit remplacée par « membre du Conseil national de transition ». Quant à la nomination des deux questeurs par le Conseil des ministres, l’institution a estimé qu’elle constitue une immixtion du pouvoir exécutif dans la gestion interne d’un pouvoir législatif. Selon la Cour, cela constitue « une violation du principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs ».

Le document adopté le 11 décembre par le CNT porte sur l’organisation et le fonctionnement, dont la procédure législative, le contrôle parlementaire et les dispositions diverses. Il précise aussi que le bureau de l’organe législatif de transition sera composé d’un président, de six vice-présidents, de deux questeurs et de six secrétaires parlementaires.

A travers le CNT, les nouvelles autorités devraient pouvoir s’atteler à honorer les engagements pris par les militaires pour réformer le système électoral, organiser des élections, élaborer une nouvelle Constitution et rendre le pouvoir sous 18 mois à des civils élus.

Pour rappel, le 18 août 2020, de jeunes officiers de l’armée du Mali ont renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta, après des semaines de manifestations antigouvernementales.

Cnm

See Also

 

 

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

© 2021 Continentalnews.ma. Tous droits réservés

Scroll To Top