Now Reading
Le Tchad en deuil : Le Maréchal Idriss Déby Itno s’en est allé

Le Tchad en deuil : Le Maréchal Idriss Déby Itno s’en est allé

Depuis l’annonce de la mort du Maréchal d’Idriss Déby Itno, le mardi 20 avril 2021, suivie de ses funérailles, trois jours après, tous les re­gards sont rivés sur le Tchad. Un pays qui vit un tournant historique depuis son accession à l’in­dépendance en août 1960, sous l’ère de François Tombalbaye.

Aujourd’hui, peuplé de 16.350.000 (estimation de 2019) et s’étalant sur 1.284.000 km2, le Tchad était devenu au fil des années, sous la présidence d’Idriss DébyItno, un acteur incontournable de la stabilité de la paix et la sécurité dans la sous-ré­gion pour devenir enfin un rempart contre le terrorisme, l’islamisme radical et le jihadisme en Afrique.

C’est pour cela que la disparition du Maréchal n’est pas seulement une affaire tchado-tchadienne, elle est aussi Tchado-Africaine. En témoignent les multiples déclarations de bravoure, de compas­sion, de reconnaissance et de soutien de l’engage­ment don a été l’objet l’illustre combattant à la tête de son pays.

Plus de 12 Chefs d’Etat ont pris part aux obsèques. Emmanuel Macron soulignera que les batailles que le défunt a menées ont toujours eu pour fina­lité la défense de l’intégrité du territoire et des in­térêts du Tchad. Même son de cloche au niveau de l’Union Européenne ainsi qu’à l’Union Africaine.

Du côté de l’ONU, le porte-parole du Secrétaire général n’a pas manqué de relever que le Président DébyItno était un partenaire essentiel pour les Nations Unies et a contribué de manière signifi­cative à la stabilité régionale, en particulier dans le cadre des efforts de lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et le crime organisé au Sahel. En effet, le Tchad est l’un des plus grands contribu­teurs de troupes aux opérations de paix de l’ONU.

Grand contributeur de soldats

Près de 1.500 soldats tchadiens servaient comme Casques bleus à la fin du mois de février, la quasi majorité était au sein de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) dont il est le deu­xième plus grand fournisseur de troupes. N’Dja­mena participe également à la Force conjointe du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie Niger et Tchad) dont il assure actuellement la présidence.

See Also

Certes, on épiloguera sur sa manière de gouverner, comme le font des esprits à courts-termistes dans pareille situation, mais la vérité est que l’homme est mort au combat fusil à la main défendant l’in­tégrité de son pays, pour l’instauration d’une paix juste et durable non seulement au Tchad mais sur l’ensemble du continent. Au Maroc, la mort d’Idriss DébyItno est considérée comme une perte d’un partenaire de référence dans la lutte contre le terrorisme.

Avec le Conseil militaire de Transition (CMT) mis en place pour assurer la période de transition de 18 mois, présidé par le fils du chef de l’Etat dé­funt, Mahamat Idriss Déby, général quatre étoiles à 37 ans, la relève est assurée. Il n’y aura pas de répit dans la lutte contre le terrorisme afin que la paix s’instaure définitivement dans cette partie de l’Afrique.

 Wolondouka SIDIBE/Syndication l’Opinion

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 Continental News. Tous droits réservés.

Scroll To Top