Now Reading
Guinée : Alpha Condé officiellement installé dans ses nouvelles fonctions présidentielles

Guinée : Alpha Condé officiellement installé dans ses nouvelles fonctions présidentielles

Conformément aux dispositions de la Constitution guinéenne, Alpha Condé a été installé lundi dans ses nouvelles fonctions présidentielles par le président de la Cour constitutionnelle Mohamed Lamine Bangoura.

Une semaine après sa prestation de serment le 15 décembre dernier, Alpha Condé devient ainsi le premier président de la IVe République, élu pour un mandat de six ans. Le président de la Cour constitutionnelle a rappelé qu’en application de l’article 47 de l’aliéna 1 de la Constitution du 22 mars 2020, le président de la République élu entre en fonction à l’expiration du mandat du président de la République sortant.

Ce 21 décembre 2020 marque donc la fin du second mandat d’Alpha Condé en tant que président sortant sous la IIIème République. Son nouveau mandat, premier sous la IVème République, prendra fin le 21 décembre 2026.

Le président Alpha Condé a appelé mardi les Guinéens à « oublier le passé » et à se tourner vers un « avenir d’unité et d’espérance », promettant de « gouverner autrement », lors de son discours d’investiture pour un troisième mandat controversé.

Dans un Palais Mohammed V de Conakry placé sous haute sécurité, le président sortant a prêté serment lors d’une cérémonie en présence d’une douzaine de chefs d’Etat africains et de représentants de la France, de la Cédéao ou encore des Nations unies.

Il faut rappeler qu’Alpha Condé a prêté serment le 15 décembre dernier. Lors de cette investiture, il a prononcé un discours. « Je jure devant le peuple de Guinée et sur mon honneur, de respecter scrupuleusement les dispositions de la Constitution, les lois et les décisions de justice, de défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale », a-t-il déclaré. »

« En cas de parjure, que je subisse les rigueurs de la loi » a ajouté en levant la main droite M. Condé, vêtu d’un boubou blanc.

See Also

Le président de la Cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura, qui l’a proclamé vainqueur du scrutin du 18 octobre en écartant les recours de l’opposition, a précisé qu’il serait « installé dans ses fonctions » lundi 21 décembre. M. Bangoura a également souhaité que « les leaders politiques saisissent la main tendue ». « C’est tout le sens de notre appel au dialogue… un dialogue permanent, vaccin de tout conflit ».

Le haut magistrat a ensuite appelé M. Condé à gouverner sans « aucune tolérance » pour « la corruption, l’incivisme, l’ethnocentrisme, le népotisme ».

Mohemd Boukjoud avec Agence

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

© 2021 Continentalnews.ma. Tous droits réservés

Scroll To Top