Now Reading
C24 : La Côte d’Ivoire réaffirme son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie comme solution politique

C24 : La Côte d’Ivoire réaffirme son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie comme solution politique

La Côte d’Ivoire a réaffirmé jeudi, devant le Comité des 24 (C24) de l’ONU, son soutien à l’initiative marocaine de large autonomie pour parvenir à une solution « politique négociée et mutuellement acceptable, basée sur le réalisme » au différend sur le Sahara.

« Mon pays adhère à cette solution de compromis qui est conforme au Droit international, aux résolutions du Conseil de Sécurité et de l’Assemblée générale des Nations-Unies », a indiqué l’ambassadeur, représentant permanent adjoint de la Côte d’Ivoire à l’ONU, Gbolié Désiré Wulfran Ipo, à l’occasion d’un séminaire régional du C24 tenu en Dominique.

Le représentant ivoirien a saisi cette occasion pour noter « les importants efforts déployés par le Maroc et le cadre de son nouveau modèle de développement des Provinces du Sud ».

La Côte d’Ivoire « se réjouit à cet effet de l’essor socio-économique que connaît cette région qui est engagée dans un processus de développement inclusif, multisectoriel et durable en vue de l’autonomisation de ses habitants », a relevé l’ambassadeur.

Le diplomate ivoirien a également noté « avec satisfaction les actions substantielles menées par le Maroc visant à promouvoir les droits de l’homme dans la région du Sahara ainsi qu’à lutter contre la pandémie de la Covid-19, en favorisant un large accès des populations locales au vaccin contre la Covid-19″ »

Pour le représentant de la Côte d’Ivoire, « toutes ces initiatives judicieuses et crédibles témoignent de la volonté du Royaume du Maroc de renforcer la large autonomie aussi bien politique, économique, que culturelle qu’il accorde à la région du Sahara ». Il a, par ailleurs, salué l’attachement du Maroc au processus politique exclusivement sous l’égide de l’ONU pour résoudre le différend au Sahara.

See Also

A cet égard, l’ambassadeur a fait savoir que son pays se réjouit des avancées obtenues dans le processus politique par l’ancien Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara, Horst Kohler, dont l’engagement déterminé a permis la tenue de deux tables rondes, respectivement en décembre 2018 et mars 2019 en Suisse, avec la participation de l’Algérie, du Maroc, de la Mauritanie et du « polisario ».

 

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 Continental News. Tous droits réservés.

Scroll To Top